PROJECT CODEPROJET CODE
TYPE
DESCRIPTIONAFFECTATION
LOCATIONLIEU
CLIENT
SQUARE METERSSURFACE

CONCOURS POUR L’EXTENSION DE L’ECOLE DES METIERS
Bern-Felsenau 1995, avec Pierre Bouvier Architecte

Une école. Une école éclatée, dispersée, qui retrouve enfin son unité perdue dans ce site à l'orée de la ville, venant investir une ancienne filature déjà partiellement réaffectée.
L’école sait déjà comment et où elle s'installera, là sous les sheds; il ne reste donc plus qu'à la doter d'une entrée, d'une administration, d'une bibliothèque, d'espaces complémentaires d'ateliers et de laboratoires, de dépôts et de quelques salles de classes.
Évitant de proposer une simple addition à une construction formellement autonome et datée, le projet cherche à établir le nécessaire prolongement de l'école par la continuité du niveau des ateliers existants et par la combinaison directe du passage traversant l'entier de l’école avec une liaison verticale se développant depuis le plan des ateliers jusqu'à la partie administrative.
Entre les deux, l'installation d'une plate-forme, d'un "pont", offre le point de rencontre entre l’école et le public et porte, à l'abri du bruit des ateliers, l'entrée, la bibliothèque, les lieux d’enseignement, les jardins de lumière et enfin le préau.
Jouant avec la topographie, le projet, sans se conformer avec exactitude au tracé de la rue ou à celui des limites de construction, trouve le dégagement nécessaire à la mise en place d'un perron d'entrée accessible de tous côtés par des rampes et de larges marches, parvis public, lieu de réunion d'avant ou d'après les cours, préau ouvert d'une école identifiable et reconnaissable.

CONCOURS POUR L’EXTENSION DE L’ECOLE DES METIERS
Bern-Felsenau 1995, avec Pierre Bouvier Architecte

Une école. Une école éclatée, dispersée, qui retrouve enfin son unité perdue dans ce site à l'orée de la ville, venant investir une ancienne filature déjà partiellement réaffectée.
L’école sait déjà comment et où elle s'installera, là sous les sheds; il ne reste donc plus qu'à la doter d'une entrée, d'une administration, d'une bibliothèque, d'espaces complémentaires d'ateliers et de laboratoires, de dépôts et de quelques salles de classes.
Évitant de proposer une simple addition à une construction formellement autonome et datée, le projet cherche à établir le nécessaire prolongement de l'école par la continuité du niveau des ateliers existants et par la combinaison directe du passage traversant l'entier de l’école avec une liaison verticale se développant depuis le plan des ateliers jusqu'à la partie administrative.
Entre les deux, l'installation d'une plate-forme, d'un "pont", offre le point de rencontre entre l’école et le public et porte, à l'abri du bruit des ateliers, l'entrée, la bibliothèque, les lieux d’enseignement, les jardins de lumière et enfin le préau.
Jouant avec la topographie, le projet, sans se conformer avec exactitude au tracé de la rue ou à celui des limites de construction, trouve le dégagement nécessaire à la mise en place d'un perron d'entrée accessible de tous côtés par des rampes et de larges marches, parvis public, lieu de réunion d'avant ou d'après les cours, préau ouvert d'une école identifiable et reconnaissable.

01_5
02_6
01_EAM_0
02_EAM_0
03_EAM