PROJECT CODEPROJET CODE
TYPE
DESCRIPTIONAFFECTATION
LOCATIONLIEU
CLIENT
SQUARE METERSSURFACE


ELASTICITY - A KINETIC PROJECT

TIME SPACE
EXISTENCE

ARCHITECTURE BIENNIAL 2018
An exhibition by GAA Foundation hosted by European Cultural Centre
In the context of BIENNALE ARCHITETTURA 2018

Time, space, existence. Sequence.
Representation. Scheme. Diagram.
Trajectory, translation, track. Direction. Expansion over three axes. The action of mouvement in the Cartesian space.
Universal. Without scale. The construction of an intellectual module whose inherent rules of movement are those that also stand for the grouth of a city.
Inside, outside, throughout. Once closed, its boundaries construct the space around the object and the space within the object. Its empty centre encloses space in a lapse of time before opening.
Slowly deploying, space flows, expanding its limits through time.
This way, the object is nothing but the space within it. The object is nothing more than the space that surrounds it.
The dynamic boundaries of its constructed reality recall the multiplicity of views throughout time in a changing context.
Light, wind, sound, caos. A living scenario given by a real life context that is aimed to be framed through a strict construction, mutable on it owns rules of translation, offering its own mindset on the elastic space.
Time, space, existence. A kinetic project.

Photo credits: Jean-Michel Landecy

Architecture et mécanique appliquée

L’architecture n’est pas isolée du domaine des autres techniques de construction.
Entre architecture et mécanique, c’est à dire entre les procédés techniques appliqués, existe un lien évident mais que nous considérons, cependant , insufisamment exploité et développé.

La mécanique appliquée à la construction, se définit généralement pour elle-même et par elle-même sans être partie intégrante de la réflexion architecturale qui lui est sous-tendue, et sans, surtout, le processus de transformation, d’adaptation ou d’évolution qu’elle pourrait générer.

La recherche ne porte en conséquence pas essentiellement, sur l’emprunt nécessaire à la résolution d’un problème technique échappant au registre de l’architecture, mais a pour objectif de susciter, par l’observation et l’analyse, une nouvelle manière de penser le projet.

Les solutions techniques utlisées en mécanique ne doivent répondre qu’à des nécessités d’usage. Le recours à ces systèmes devrait conduire, au-delà de leur champ premier d’application, à une nouvelle définition transformiste de l’espace construit.

Par rotation, translation, ou pliage, qu’il soit ouvert ou fermé, …. le système mécanique, employé par analogie ou application directe de l’emprunt à d’autres usages, transforme les fonctionnalités et les perceptions intérieures et extérieures selon le mouvement particulier qu’il permet d’accomplir.

Photo credits: Jean-Michel Landecy

01_14
01_web_2
02_6
03_8
04_1
05_3
06
07_2
08_1
09
10
01_100-ferm%C3%A9
02_100-ouvert
sketch