PROJECT CODEPROJET CODE
TYPE
DESCRIPTIONAFFECTATION
LOCATIONLIEU
CLIENT
SQUARE METERSSURFACE

P147/13
Student house,
Montreux

In Montreux, overlooking the lake and the Alps,
a construction backs onto the hill, clinging to it
with only a single façade showing.
Slipped under another building that is almost
stacked on top of it, a disused clinic, transformed
into an office block, was to make way for 35 studios
intended for students of a hotel school. Clinging
to the cliff and mirroring its outline, the project
becomes a singular underlying extension of the
building above.
The first measure involves supporting the building
to facilitate the necessary demolition. Then, a structure
is gradually developed to house the units in
a repetitive grid pattern. The student apartments
housed in the building are accessed via the main
façade by means of a balcony walkway that forms
the outside extension of each studio. A meeting
and accessing space, giving the building a certain
unity.
In the living area, the compact western studios are
inserted in pairs between the structural elements
and have one glazed, rough concrete wall and one
pine-clad wall. The furniture is specially designed
for versatile use. In the adjacent sleeping area,
the double units shared by two students have
double sanitary areas, merging furniture elements
and space.
Positioned along the railing, the sliding shutters
protect the largely open aluminium façade while
regulating light, reflection, views and privacy. The
appearance of the façade constantly changes due
to the random movement of their individual use.

P147/13
Immeuble de logements pour étudiants,
Montreux

À Montreux, face au lac et à la chaîne des Alpes, une construction est adossée, s’accroche à la colline et n’impose qu’une façade unique.
Glissée sous un autre édifice qui lui est presque superposé, une ancienne clinique désaffectée et transformée en immeuble de bureaux devait faire place à 35 studios destinés aux étudiants d’une école hôtelière. S’accrochant à la falaise et suivant son profil, le projet devient singulièrement une extension inférieure de l’immeuble qui lui est superposé.
La première installation consiste à soutenir l’immeuble pour permettre la démolition. Puis, progressivement, installer une structure accueillant les cellules dans une grille répétitive.
Les logements pour étudiants qui occupent la structure d’accueil sont desservis, au-devant de l’unique façade, par un balcon-coursive qui devient le prolongement extérieur de chacun des studios.
Lieu de rencontre et distribution, c’est l’ensemble de la construction qui se révèle.
Les studios, compacts, essentiels, qui occupent l’entre-structure constructive, par couple, reçoivent , pour la partie jour, un mur de béton brut lasuré et une face recouverte de sapin, auquel s’associe un jeu de mobilier spécialement conçu pour un usage polyvalent . À l’opposé, pour la partie nuit, les cellules doubles, que se partagent deux étudiants, individualisent les éléments sanitaires, en confondant meubles et espace.
Les volets coulissants, placés le long du garde-corps, protègent une façade d’aluminium largement ouverte, assurent la modularité de la lumière, de la réverbération, des vues et de l’intimité.
Par le mouvement aléatoire de leur usage individuel, une lecture sans cesse modifiée de la façade se propose.

01.jpg
08_6
06_land
07_5
04_6
RDC_copie
ETAGE_copie_0
COUPE_copie
FACADE_copie