PROJECT CODEPROJET CODE
TYPE
DESCRIPTIONAFFECTATION
LOCATIONLIEU
CLIENT
SQUARE METERSSURFACE

P161/12_ORS
PROJET D'UNE GALERIE D'ART E D'UNE HABITATION DE VACANCES
Orsières (VS)

Lettre au client:
"Monsieur,
Inscrire, dans la beauté de ce paysage, une galerie d'art privée et lui assembler un raccard à valeur future d'habitation représente pour nous une forme de défi qui font l'essence même de notre profession.
Chacun des éléments de votre (beau) projet possède des qualités fortes qu'il faudra respecter pour ne pas les dénaturer. Le raccard est un "personnage" de l'environnement montagnard valaisan. Son lieu d'installation a lui aussi ses qualités qu'il conviendra de préserver. Votre idée est belle et doit donner naissance à un projet dont l'expression en traduira la force. Seule l'absence de tout compromis permettra d'éviter de courir le risque d'en perdre tout le potentiel.
Si le projet est pensé sans abandon, l'évidence de son concept le rendra plus facile à bâtir. Toute forme de collaboration n’aura de sens que dans le cadre d’une pensée et d’un objectif communs."

Extraction
Inscrit «naturellement», presqu’instinctivement, dans le tissu villageois, le raccard s’adapte aux conditions topographiques et reçoit, au fil du temps, une série d’ajouts déterminés par son usage. Le déracinement du raccard, son extraction du tissu d’origine, fait du raccard, non plus une pièce appartenant à un ensemble, mais un élément exceptionnel, singulier.

Exception
Sa nouvelle singularité implique une radicalisation de sa nature propre et induit une transformation de son ultime état. Détaché de son contexte d’origine, il retrouve un équilibre formel, en étant libéré de sa dernière extension. Il est alors prêt à être déposé sur un soubassement à valeur de socle.

Exposition
Dominant son lieu d’installation, dans une situation privilégiée, le raccard est, à la fois, part d’un ensemble cohérent et personnage principal. Exposé lui-même, il est l’émergence de l’espace d’exposition. Il en est, également, son signe et le trait d’union entre les deux fonctions d’un même programme.

Expression
Le mode d’implantation est caractérisé par la relation entretenue par deux ensembles distincts. Celui de la maison et celui du raccard qui, reliés par une cour d’entrée, ont un lien commun avec l’histoire. La maison, expression d’une fragmentation, s’apparente à la ligne brisée des pics montagneux, réduisant l’impact tout en conservant au raccard sa prédominance.

P161/12_ORS
PROJET D'UNE GALERIE D'ART E D'UNE HABITATION DE VACANCES
Orsières (VS)

Lettre au client:
"Monsieur,
Inscrire, dans la beauté de ce paysage, une galerie d'art privée et lui assembler un raccard à valeur future d'habitation représente pour nous une forme de défi qui font l'essence même de notre profession.
Chacun des éléments de votre (beau) projet possède des qualités fortes qu'il faudra respecter pour ne pas les dénaturer. Le raccard est un "personnage" de l'environnement montagnard valaisan. Son lieu d'installation a lui aussi ses qualités qu'il conviendra de préserver. Votre idée est belle et doit donner naissance à un projet dont l'expression en traduira la force. Seule l'absence de tout compromis permettra d'éviter de courir le risque d'en perdre tout le potentiel.
Si le projet est pensé sans abandon, l'évidence de son concept le rendra plus facile à bâtir. Toute forme de collaboration n’aura de sens que dans le cadre d’une pensée et d’un objectif communs."

Extraction
Inscrit «naturellement», presqu’instinctivement, dans le tissu villageois, le raccard s’adapte aux conditions topographiques et reçoit, au fil du temps, une série d’ajouts déterminés par son usage. Le déracinement du raccard, son extraction du tissu d’origine, fait du raccard, non plus une pièce appartenant à un ensemble, mais un élément exceptionnel, singulier.

Exception
Sa nouvelle singularité implique une radicalisation de sa nature propre et induit une transformation de son ultime état. Détaché de son contexte d’origine, il retrouve un équilibre formel, en étant libéré de sa dernière extension. Il est alors prêt à être déposé sur un soubassement à valeur de socle.

Exposition
Dominant son lieu d’installation, dans une situation privilégiée, le raccard est, à la fois, part d’un ensemble cohérent et personnage principal. Exposé lui-même, il est l’émergence de l’espace d’exposition. Il en est, également, son signe et le trait d’union entre les deux fonctions d’un même programme.

Expression
Le mode d’implantation est caractérisé par la relation entretenue par deux ensembles distincts. Celui de la maison et celui du raccard qui, reliés par une cour d’entrée, ont un lien commun avec l’histoire. La maison, expression d’une fragmentation, s’apparente à la ligne brisée des pics montagneux, réduisant l’impact tout en conservant au raccard sa prédominance.

01_17
02_9
04_4
05_6
06_3
01_ORS
A01_WEB
SS_1.svg
REZ_4.svg
COUPE_7.svg
FACADE_2.svg