DATE
TITLETITRE
TYPE
20190815122814115
09_NDA
05_NDA
SAM_1456.JPG
JEUX DE TRANSVERSALITÉ...

Cette belle maison située à Genève sur la rive gauche du Léman, à été conque pour favoriser la circulation entre les pièces, la luminosité et l'ouverture vers l'extérieur. visite guidée.

Réalisée par la promotion immobilière Tridex Elite SA à partir d'une maison bâtie au milieu des années 1980, la transformation de cette villa s’est déroulée en étapes sur les cinq dernières années. Structurant le site au terme d’un jardin en pente qui porte la maison, l'installation d’un magnifique couloir de nage à débordement, puis de plusieurs terrasses en gradins, ceintes de garde-corps transparents, offre un véritable promontoire qui s'ouvre sur un paysage sans limite.
Les baies vitrées sont alors imaginées comme autant de cadrages et proposent une vue spectaculaire et sans rupture sur le lac et le Jura. «Nous voulions rendre l’espace le plus fluide possible, faciliter la circulation entre les différentes pièces et favoriser ainsi la pénétration de lumière en jouant sur les transversales», résume l'architecte Philippe Meyer.
Plusieurs séparations spatiales ont été supprimées, permettant de relier en plan libre le hall d'entrée et le salon. Située dans la partie arrière de la maison, la cuisine, toute en blancheur, entre séjour et jardin construit, bénéficie de la réverbération d’un long bassin planté d’oliviers. A l'étage, rejoint par une volute de plâtre blanc contenant l'escalier, l'espace nuit, dont la chambre de maître, qui s'ouvre sur une nouvelle terrasse à l’image d’un pont de navire, surplombe la piscine.
«Notre idée était de prolonger l’intérieur par des espaces habitables à ciel ouvert, relève la décoratrice Monique Ymar. Je souhaitais ajouter à une villa les qualités d’un appartement, alternant intimité et ouverture.» Le résultat final est une belle réussite s'étendant sur près de 500 mètres carrés habitables et associant, tout en contraste et en complémentarité, une architecture sobre, et le raffinement de sa décoration.

Henri Burgdorf


JEUX DE TRANSVERSALITÉ...

Cette belle maison située à Genève sur la rive gauche du Léman, à été conque pour favoriser la circulation entre les pièces, la luminosité et l'ouverture vers l'extérieur. visite guidée.

Réalisée par la promotion immobilière Tridex Elite SA à partir d'une maison bâtie au milieu des années 1980, la transformation de cette villa s’est déroulée en étapes sur les cinq dernières années. Structurant le site au terme d’un jardin en pente qui porte la maison, l'installation d’un magnifique couloir de nage à débordement, puis de plusieurs terrasses en gradins, ceintes de garde-corps transparents, offre un véritable promontoire qui s'ouvre sur un paysage sans limite.
Les baies vitrées sont alors imaginées comme autant de cadrages et proposent une vue spectaculaire et sans rupture sur le lac et le Jura. «Nous voulions rendre l’espace le plus fluide possible, faciliter la circulation entre les différentes pièces et favoriser ainsi la pénétration de lumière en jouant sur les transversales», résume l'architecte Philippe Meyer.
Plusieurs séparations spatiales ont été supprimées, permettant de relier en plan libre le hall d'entrée et le salon. Située dans la partie arrière de la maison, la cuisine, toute en blancheur, entre séjour et jardin construit, bénéficie de la réverbération d’un long bassin planté d’oliviers. A l'étage, rejoint par une volute de plâtre blanc contenant l'escalier, l'espace nuit, dont la chambre de maître, qui s'ouvre sur une nouvelle terrasse à l’image d’un pont de navire, surplombe la piscine.
«Notre idée était de prolonger l’intérieur par des espaces habitables à ciel ouvert, relève la décoratrice Monique Ymar. Je souhaitais ajouter à une villa les qualités d’un appartement, alternant intimité et ouverture.» Le résultat final est une belle réussite s'étendant sur près de 500 mètres carrés habitables et associant, tout en contraste et en complémentarité, une architecture sobre, et le raffinement de sa décoration.

Henri Burgdorf