013_Ecole Versegare

Bagnes-Vallais

013ecole versegare
013ecole versegare
013ecole versegare
013ecole versegare
013ecole versegare
013ecole versegare
013ecole versegare
013ecole versegare

013_Ecole VersegareBagnes-VallaisCommune de Bagnes

CONCOURS POUR L' ÉCOLE VERSEGÄRE

SUR LES BANCS…

La construction de deux volumes assemblés. Contenant chacun les espaces nécessaires sous une même enveloppe, la nouvelle maison des élèves prend appui sur le prisme de la salle de sport, qui, à valeur de contre-terre, complète le terrain naturel. L’expression formelle de l’école, propose une lecture immédiate des éléments programmatiques. L’entrée, soustraite au volume chauffé général, est, à la fois, sas et espace d’attente. Au rez-de-chaussée, bibliothèque et administration s’additionnent aux espaces d’enseignement. À l’étage, les autres classes, reçoivent, en complément, les salles de soutien scolaire. Formant le socle du nouveau bâtiment, la salle de sport offre en toiture un belvédère ouvert, à valeur de préau, prolongement extérieur aux espaces de la nouvelle école, ouvert largement sur le paysage. Un puits central plein ciel, apportant lumière et ventilation naturelle, devient la référence spatiale de l’entier du programme, par le parcours en continu qu’il autorise et la communication visuelle engendrée, le lien entre les classes est renforcé. Recherchant une autonomie et une flexibilité des différentes composantes de l’ensemble bâti, le projet vise une construction rigoureuse de dalles. de lames et de poteaux béton, optimisant les efforts structurels, permettant une flexibilité de répartition, et jouant sur la répétition d’un minimum d’éléments de façade standardisés et combinés. Les façades, composées d’une succession régulière de profils identiques, forment une enveloppe de verre périphérique sans rupture. Des stores de toiles contenues dans les nez de dalles, permettent de réguler les apports de chaleur et la lumière naturelle. Le long de la voie d’accès principale, s’inscrit un abri transparent et habité, qui consolide le front de rue et assure une transition depuis la rue. Une rampe aménageant un accès aux futurs espaces d’accueil, relie le plan général de référence à une cour extérieure en contrebas. Dans l’abstraction et l’absence de toute référence d’échelle repérable, attentif, par son adaptation topographique à réduire l’impact de sa volumétrie, le nouveau bâtiment scolaire dispose, par son implantation et le vide ainsi défini, un parvis et une place pour accueillir la foule des enfants ou celle des grands rassemblements... CONCEPT ÉNERGÉTIQUE Le concept énergétique, adopte le principe du puits canadien qui préchauffe en hiver l’air injecté dans les espaces et inversement le rafraîchit en été. L’aspiration des locaux sanitaires pourrait ainsi être couplée à des échangeurs de chaleur. La compacité relative de chacun des corps bâtis minimise les dispersions. En offrant un puits central plein ciel et une façade périmétrale ouvrante, la ventilation naturelle est optimisée. Une ventilation mécanique double flux limite les déperditions thermiques liées au renouvellement d’air. L’air froid provenant de l’extérieur est introduit à l’aide d’un réseau de gaines. Filtré, l’air neuf traverse l’échangeur et récupèré près de 90 % de la chaleur de l’air rejeté, avant d’être redistribué dans les espaces de classes.