994_Credit Suisse

Zurich

994credit suisse
994credit suisse

994_Credit SuisseZurichCredit Suisse

 

Pour la banque et pour la ville: une place, la place du marché aux informations, un passage, une traversée vers le nouvel espace public de la baerengasse. (bientôt celui du baerenhof?)

La paradeplatz: l'entrée majeure. Image et histoire

La baerengasse: le grand parvis sous un toit végétal une façade sur rue sans ruptures: vitrages translucides, supports d'informations - projection - publicité – émission.

Une première périphérie interne: un guichet, une horizontale de bois précieux, lisse, continue, en pleine hauteur

Son complément: l'immeuble existant (pour la banque) - un module duplex (pour les locataires). Interchangeable, transformable, multiusages.

Vers talacker bahnhofstrasse: l'alcôve: un bureau-vitrine et une antichambre. L'accès permanent au mur-serveur automatise en marbre noir sous l'espace de travail. Un rideau de verre translucide comme clôture. Projection, information, enseigne  vers la baerengasse: les kiosques. Commerces du quotidien: bar - tabac - presse - fleurs. Un restaurant grande carte et un regard haut sur la place

 la place publique: espace circulatoire. Grande salle des pas perdus. Balises lumineuses sur sol de granit noir poli. Réflexions, repères la périphérie d'antichambres et d'informations lumineuses: arrêts sur images et mouvement continu

 un cœur. Un centre, une lanterne magique  fermée: regardée, approchée, contournée. Support vertical, opaque, translucide ou transparent. Affichages, projections, résonnances. Un regard sur le monde ouverte: pénétrée, habitée, parcourue. Support horizontal. En lumière. Expositions, spectacles, conférences. Un regard vers le ciel

Une banque, l'affirmation d'une présence, d'un désir d'ouverture. A la ville au public. L'opportunité, grâce à l'évolution technique et informatique, d'un accès vers un nouvel espace de connaissance et de liberté

 

"Un monde de transparence et de virtualité, où la représentation cédé de plus en plus à la présentation publique. Une vitrine dont la transparence cathodique remplacerait les effets de transparence des étalages classiques. L'image publique vient aujourd'hui succéder à l'ancien espace public, où s'effectuait la communication sociale; avenues, places publiques, désormais surpassées par l'écran, l'affichage public."

 

Paul Virilio