VLN_Habitation collective

vallon-genève

vlnhabitation collective
vlnhabitation collective
vlnhabitation collective
vlnhabitation collective
vlnhabitation collective
vlnhabitation collective
vlnhabitation collective

VLN_Habitation collectivevallon-genève Promotion

project

E la nave va…

S’installer dans un écrin. S’inscrire dans la plus grande occupation possible. Admettre la composante essentielle du site, la vue au proche et au lointain, comme une matière première, un élément supérieur de confort. Refuser de considérer le végétal patrimonial comme une contrainte, mais, au contraire, l’accepter et préserver sa valeur. Bâtir un volume plus que des surfaces, le détacher du sol, et le porter par le vide d’un volume en creux, le garage. Réduire sans en perte de qualité, les circulations, mais magnifier les accès, pour leur donner l’échelle du lieu. Utiliser l’entier de la périphérie éclairante, en s’ouvrant, conjointement à la vue et à la lumière sans masque.

Protéger les vues directes par un jeu perspectif d’épaisseur de parapet, ajouter les pare-soleil pour faire de la terrasse une boîte de toile. Offrir des appartements majoritairement traversants, et jouer sur la double-hauteur pour bénéficier des jours les plus généreux. Donner à l’ensemble un potentiel de flexibilité contrôlée, et permettre une forme cohérente de permutation. Enfin, lire la construction comme la capture d’un environnement, de la rue à la rivière, avoir le sentiment d’habiter une villa installée sur un plateau.

 

Projet team: Marta Balsera, Louise de Froidmont